30 sept. 2020

Commémoration au Huberbusch

 Les 80 ans de la campagne de France
sur la ligne Maginot

Les 4 et 5 juillet 2020, plusieurs associations du Collectif en retrouvaient d'autres sur le site des casemates du Huberbusch pour commémorer les 80 ans de la "Bataille de France". À cette occasion un court métrage racontant les mois de mai et juin au casemates fut réalisé :

Merci à l'association de sauvegarde des casemates du Huberbusch pour l'organisation de cette commémoration.

24 août 2020

Paris-Villaroche Air Legend

À Melun, rendons hommage aux combattants 1939-40 !

ANNULÉ


Le meeting Paris Villaroche Air Legend se tient depuis 2 ans, sur l'aérodrome de Melun - Villaroche. La précédente édition était consacrée aux combats de la libération de la France. 

L'édition 2020 devait se tenir les 12 et 13 septembre. Cette année, les organisateurs voulaient mettre mettre à l'honneur les 80 ans de la campagne contre l'Allemagne de 1939-40. L’aérodrome de Melun - Villaroche n'a pas échappé aux combats puisqu'il a été une base de la chasse de nuit française. 
 
Pour le Collectif France 40, l'accent devait être mis aussi bien sur les combats aériens que sur la bataille terrestre. Malheureusement, l'épidémie de covid-19 a eu raison de cette manifestation : elle n'a pas été autorisée.
 
Vous trouverez le communiqué de l’organisation ici.

21 août 2020

1940, la guerre totalitaire, par Henri de Wailly

Guernica, Pablo Picasso, avril 1937
Musée Reina Sofia, Madrid


En ce 80e de 1940, tout à la réédition de son " De Gaulle sous le casque ", Henri de Wailly, officier, historien connu par ses travaux d’histoire contemporaine, principalement autour de la Seconde Guerre mondiale, et Membre d'Honneur du Collectif France 40, nous fait l'honneur d'une précieuse contribution de plusieurs articles que nous allons publier tout au long de cet été : " un stock de mobilisation dans lequel on va piocher ce qui est nécessaire au moment voulu ".

Voici le quatrième article, il est consacré à 1940, la guerre totalitaire.

14 août 2020

Le rôle du général de Gaulle en 1940, par Henri de Wailly

Le Général de Gaulle lors de la Bataille d'Abbeville, le 28 mai 1940
Tableau d'Albert Brenet
Exposition sur la Bataille d'Abbeville, Château de Bagatelle

En ce 80e de 1940, tout à la réédition de son " De Gaulle sous le casque ", Henri de Wailly, officier, historien connu par ses travaux d’histoire contemporaine, principalement autour de la Seconde Guerre mondiale, et Membre d'Honneur du Collectif France 40, nous fait l'honneur d'une précieuse contribution de plusieurs articles que nous allons publier tout au long de cet été : " un stock de mobilisation dans lequel on va piocher ce qui est nécessaire au moment voulu ".

Voici le troisième article, il est consacré au rôle du général de Gaulle en 1940.

7 août 2020

Histoire du Collectif France 40, par Henri de Wailly


 
Le château de Bagatelle à Abbeville (Somme)
qui a abrité jusqu'en 1995 le Musée de la Bataille d'Abbeville de mai-juin 1940.

En ce 80e de 1940, tout à la réédition de son " De Gaulle sous le casque ", Henri de Wailly, officier, historien connu par ses travaux d’histoire contemporaine, principalement autour de la Seconde Guerre mondiale, et Membre d'Honneur du Collectif France 40, nous fait l'honneur d'une précieuse contribution de plusieurs articles que nous allons publier tout au long de cet été : " un stock de mobilisation dans lequel on va piocher ce qui est nécessaire au moment voulu ".

Voici le second article, il est consacré à l'histoire du Collectif France 40.
 

1 août 2020

Le souvenir des armées de 1940 doit demeurer vivant, par Henri de Wailly

En ce 80e de 1940, tout à la réédition de son " De Gaulle sous le casque ", Henri de Wailly, officier, historien connu par ses travaux d’histoire contemporaine, principalement autour de la Seconde Guerre mondiale, et Membre d'Honneur du Collectif France 40, nous fait l'honneur d'une précieuse contribution de plusieurs articles que nous allons publier tout au long de cet été : " un stock de mobilisation dans lequel on va piocher ce qui est nécessaire au moment voulu ".

" Je souhaite au collectif de pouvoir dépasser l’épreuve de la suppression des commémorations cette année, mais je suis très confiant dans l'avenir avec des organisateurs passionnés comme vous et ceux qui vous entourent.
Je vous adresse à tous mes encouragements chaleureux. "
Avec ma très fidèle amitié,
Henri de Wailly

Cette défaite humiliante, infligée en quelques semaines, a provoqué quatre années d'une occupation tragique, mais aussi un traumatisme qui ne s'est jamais effacé. Il n'est pas de semaine que les médias français n'y fassent allusion. On est d’ailleurs surpris de voir encore repris le vieux bobard concernant cette défaite, car d'excellents articles dans la presse historique et de très bons ouvrages allemands et français ont parfaitement situé les responsabilités qui ont amené à ce drame.

27 juil. 2020

Cambrai-Niergnies

Hommage au groupe de chasse III/2

ANNULÉ


Le meeting de Cambrai - Niergnies se tient tous les 2 ans, sur l'aérodrome de Cambrai. 

L'édition 2020 devait se tenir le 6 septembre. Cette année, les organisateurs voulait mettre à l'honneur les 80 ans de la campagne contre l'Allemagne de 1939-40. L’aérodrome de Cambrai - Niergnies n'a pas échappé aux combats puisqu'il a été une base du groupe de chasse III/2 durant une partie de la "drôle de guerre" et au début du mois de mai 1940. Il était alors le groupe de chasse de la Ire Armée terrestre.

Malheureusement, l'épidémie de covid-19 a eu raison de cette manifestation : comme tant d'autres avant elle, elle a été annulée.

21 juin 2020

Les combats au col du Bramont

Des artilleurs fantassins


Insigne du 159e RAP
Au nord du du barrage du 7e BM se trouve le col du Bramont marquant la limite départementale Haut-Rhin-Vosges. La route qui en descend va vers la Bresse ultime PC de la VIIIe armée dont dépend la 105e DIF. Le col lui-même est tenu par deux 75 mm du 44e RA et l 3/302e RI.

Le 19 juin, le commandant de L’artillerie divisionnaire 105 ordonne au chef d’escadron Dubois du VII/159e RAP de tenir le croisement de la route descendant du Bramont avec la route des américains.

Les combats de Kruth

Une CHR au combat


Insigne du 7e BM
Depuis le début de la guerre, le 7e bataillon de mitrailleurs (BM), venu de Montélimar, monte la garde au Rhin.

Sa compagnie hors-rang (CHR), est constituée des services : bourreliers, boulangers, secrétaires etc. Elle est commandée par le capitaine Genton ancien de la Grande Guerre, soldat en 1914 sous-lieutenant en 1918. Il sait ce que se battre veut dire.

19 juin 2020

Les combats de Mortwiller

On ne passe pas !

Le 171e RIF fidèle à la devise des troupes de forteresse


Le 17 juin 1940, le 21/171, le bataillon de réserve du 171e régiment d’infanterie de forteresse, conformément au ordres de la VIIIe armée se retire des bords du Rhin, secteur fortifié d’Altkirch, et s’achemine dans la vallée de la Doller en direction de Masevaux. Il se dirige par étapes sur les hauteurs des Vosges où la résistance de l’armée d’Alsace doit s’organiser.

18 juin 2020

18 juin 1940, de Gaulle appelle à poursuivre le combat

De Gaulle répond à Pétain


La bataille de Xertigny

Un village résiste

17 et 18 juin 1940


Le 16 juin 1940, en pleine déroute de l’armée française, les escadrons du 23e GRCA (Groupement de Reconnaissance de Corps d’Armée, constitué de cavaliers du 20e Régiment de Dragons de Limoges) sous le commandement du Commandant de SAINT-SERNIN reçoivent l’ordre de se positionner le long du Canal de l’Est pour barrer la route à des éléments allemands venant du sud. Une batterie de 75 du 26e RAD (Régiment d’Artillerie Divisionnaire) d’artillerie s’adjoint aux cavaliers ainsi que des mitrailleurs du 55e BMM.

8 juin 2020

La Ligne Chauvineau, vous connaissez ?

 Histoire de la dernière fortification permanente Française, par Philippe Beuscart


 
Ouvrage du Groupement de Saint-Ouen-l'Aumône

A partir de septembre  1939, l'État-major Français décide la mise en chantier d'ouvrages de défense complémentaires de la ligne Maginot dans les régions frontalières du Nord de la France et la réalisation d'une position de défense de la région parisienne appelée plus communément " Ligne Chauvineau ", du nom de l’officier qui en assurera la réalisation. L'étude, débutée dès 1931, visait à créer une ligne de défense antichar couvrant Paris sur une Ligne Principale de Résistance unique.

7 juin 2020

Bombarder Berlin !

Le Jules Vernes premier avion allié sur Berlin


Issu de la lignée des Farman 220, le modèle NC 223.4 est à l’origine un appareil destiné à la compagnie Air France qui cherche un avion transatlantique. Trois exemplaires sont construits.

Le 02 puis 2, baptisé Jules Verne, termine ses essais civils en mars 1940. Le capitaine de corvette Daillière demande immédiatement qu’il soit mis à la disposition de la Marine comme le 1 Camille Flammarion sur lequel il vole déjà.

1 juin 2020

Trois questions à Henri de Wailly par Le Souvenir Français

Henri de Wailly est officier et historien connu par ses travaux d’histoire contemporaine, principalement autour de la Seconde Guerre mondiale.

LE MÉMORIAL AISNE 1940

La base de données des morts pour la France dans l'Aisne en mai-juin 1940



31 mai 2020

Mémoire des combats dans le Nord

L'USARG a tenu à commémorer
les combats dans le Nord de la France


Le département du nord aura à souffrir pendant le mois de mai et début juin 1940,à  de nombreux combats. La retraite de Belgique obligeant les soldats français et britannique à prendre la route de la mer , ils devront faire face également à des bombardements et mitraillages incessants.

L'USARG rend hommage à tous ces soldats en rappelant par des photos de reconstitution la retraite de Belgique, le réembarquement sur les plages, un hommage aux morts français à la nécropole d'Haubourdin

La retraite de Belgique :
 
 Pause durant la retraite de Belgique, sur fond de Renault Celtaquatre
Le groupe en tenue de combat du 12e Régiment Régional de Protection

Les combats des poches de Lille et de Dunkerque :
 
 Hauboudin, fut un des lieux de combats acharnés lors de la résistance de la poche de Lille.
Dans les Dunes, sur la plage de Zuydecoote

À la nécropole d'Haubroudin :
 
 Devant le panneau explicatif de la nécropole nationale d'Haubourdin
Hommage particulier au soldat Jules CARTON du 12e RRP, tué le 28 mai 1940 à Goddewarswelde (59)


Texte et photographies : USARG

Retour à la page de la Commémoration virtuelle

29 mai 2020

L'artillerie antiaérienne

Une subdivision méconnue


La défense contre aéronefs (DCA), en France, échoyait majoritairement à l'Artillerie. L'armée de l'Air et la Marine nationale avaient cependant la responsabilité de défendre leurs infrastructures ; c'est uniquement dans cette optique qu'elles mettaient en œuvre des pièces de DCA.

Rapide panorama :

À la mobilisation, les régiments d'artillerie de défense contre-aéronefs (RADCA) furent dissous. Leurs groupes, et ceux créés avec l'apport des réservistes, furent affectés, soit aux armées terrestres, soit à la défense anti-aérienne du territoire (DAT). Il en alla de même pour les batteries autonomes créées durant le conflit : certaines servirent à la DAT, d'autres à la défense des divisions de l'armée de Terre.

27 mai 2020

La Bataille d'Abbeville


Les allemands prennent Abbeville écrasé sous les bombes le 20 mai 1940. Une semaine plus tard, la bataille d'Abbeville s'engage au moment où les armées enfermées dans le nord sont contraintes à l'évacuation par Dunkerque notamment. Il ne s'agit cependant déjà plus à Abbeville de contre-attaquer afin de rompre l'encerclement des armées du nord mais de sécuriser la " Ligne Weygand ", un front défensif le long de la Somme et de l'Aisne.

25 mai 2020

25 mai 1940, le colonel de Gaulle est nommé général

Un Lillois à l'honneur


Le 25 mai 1940, tandis que s'engage la bataille autour de Lille, sa ville natale, le Colonel de Gaulle, Commandant par intérim la 4e Division Cuirassée, est promu Général de Brigade à effet du 1er juin 1940, selon les termes du JMO de son unité dont la constitution se poursuit.

La poche de Lille, 25 au 31 mai 1940

Cinq jours de répit pour l'opération Dynamo


1er juin 1940 - Une compagnie de tirailleurs en armes du 24e RTT défile sur la Grand'Place de Lille

La bataille autour de Lille commence le 25 mai 1940. Le 28, la ville est totalement encerclée et " la poche de Lille " résiste jusqu'au 31 mai 1940 à l'encerclement par 7 divisions allemandes.

La défense de la ville et des environs (Loos, Seclin et Haubourdin) par près de 40 000 hommes sous les ordres du général Jean-Baptiste Molinié, commandant la 25e DIM, ainsi que les défenses de Boulogne-sur-Mer et de Calais par les Alliés, permettent au Corps Expéditionnaire Britannique le rembarquement de Dunkerque.

22 mai 2020

Des gendarmes et des chars

Le 45e BCCG

Une unité de char :

Silhouette du char H39 à canon « long »
Illustrations © David Bocquelet - Tanks Encyclopedia

C’est en octobre 1939 qu’est prise la décision de créer un bataillon de chars, armés principalement par des gendarmes. Cette unité est aujourd’hui connue comme le 45e Bataillon de chars de combats de la gendarmerie (BCCG). En mars 1940, le 45e BCCG est incorporé à la 3e division cuirassée (DCr) et, fin avril, il est équipé de chars légers H39.

21 mai 2020

21 mai 1940, l’allocution de Savigny-sur-Ardres

L'appel avant l'Appel


La ferme où le colonel de Gaulle a installé son poste de commandement à Savigny-sur-Ardres

Le 21 mai 1940, à Savigny-sur-Ardres, petit village du canton de Fismes dans la Marne, le colonel de Gaulle lance, après la bataille de Montcornet dans l’Aisne, un premier appel radiodiffusé qui ressemble beaucoup à l’Appel du 18 juin.

Mai 1940, de Gaulle dans l'Aisne - Epilogue

Charles de Gaulle au micro de la BBC à Londres vers juillet 1940

Du 15 au 20 mai 1940, le colonel Charles de Gaulle intervient dans l’Aisne à la tête de la 4e division cuirassée. Sa mission : couvrir le déploiement de la 6e armée française sur l’Ailette et l’Aisne afin de protéger la route de Paris et tenter d’interrompre la percée des blindés allemands à travers la Picardie.

Textes, recherches iconographiques et historiques | Vincent Dupont, Conseil départemental de l'Aisne
Réalisation, web mapping | Caroline Choain, Conseil départemental de l'Aisne

20 mai 2020

Mai 1940, de Gaulle dans l'Aisne - 6ème Jour

Automitrailleuses de découverte Panhard 178 du 10e régiment de cuirassiers capturées par les Allemands dans le secteur de Laon.
©Arch. dép. de l’Aisne, 2 Fi 13

Du 15 au 20 mai 1940, le colonel Charles de Gaulle intervient dans l’Aisne à la tête de la 4e division cuirassée. Sa mission : couvrir le déploiement de la 6e armée française sur l’Ailette et l’Aisne afin de protéger la route de Paris et tenter d’interrompre la percée des blindés allemands à travers la Picardie.

Textes, recherches iconographiques et historiques | Vincent Dupont, Conseil départemental de l'Aisne
Réalisation, web mapping | Caroline Choain, Conseil départemental de l'Aisne